Le tramway du Conquet

Après diverses péripéties financières et administratives, la convention de concession du tramway de Saint-Pierre-Quilbignon au Conquet et à Sainte-Anne-du-Portzic est signée le 10 juillet 1902 entre le Préfet et les représentants de la Société des Tramways Electriques du Finistère. La Déclaration d'Utilité Publique intervient le 11 septembre 1902. Les travaux sont rapidement exécutés et l'ouverture à l'exploitation a lieu le 12 juillet 1903. Le tramway du Conquet est établi à voie métrique, le plus souvent en accotement de la route et évolue dans un paysage pittoresque. La voie est composée soit de rails de type Vignole de 18 kg/m, soit de rails à gorge de 36 kg/m. Les déclivités maximales atteignent 70 mm/m et le rayon minimal des courbes est de 30 m. La ligne est électrifiée en courant continu, à la tension de 550 V. Par contre, afin de ne pas endommager les câbles transatlantiques souterrains proches de la voie, le retour du courant ne se fait pas par le rail, mais par un second fil aérien, selon un système rappelant celui des trolleybus.

Le terminus de Saint-Pierre-Quilbignon se révèle être une solution mal commode, les voyageurs devant effectuer un changement avec les tramways urbains pour rejoindre Brest. Aussi, le décret du 11 juin 1907 prévoit le prolongement de la ligne jusqu'à Brest (porte du Conquet) dont la mise en service interviendra le 5 août 1908. Moins d'un mois plus tard, le 1er septembre, l'embranchement de Sainte-Anne-de-Portzic sera également ouvert à l'exploitation. Mais celle-ci sera éphémère et cessera dès 1918.

Comme partout, la Première Guerre Mondiale a entraîné une situation financière délicate. En 1921, le Département rachète la concession et en afferme l'exploitation aux Chemins de fer Départementaux du Finistère. Ces derniers assurent un transbordement routier pour les voyageurs et les marchandises entre la Porte du Conquet et la gare de Brest.

Mais le matériel, 14 motrices Brill à moteur Thomson-Houston de 43 chevaux et 26 remorques, est ancien et peu confortable pour un parcours de 23 km. Le tramway du Conquet est donc victime de lé désaffection du public et son trafic voyageurs chute de 30 % entre 1928 et 1931. Le remplacement par autobus intervient, après un service mixte rail/route, le 6 octobre 1932.

Pierre BAZIN

 

Toutes les photos ci-dessous

Le compagnon de voyage indispensable de tous les passionnés de chemins de fer.

Horaires des trains en France, en Europe et même au-delà !
A commander directement sur :

www.europeanrailtimetable.eu