Sochi

Sochi : promenade du front de mer. Cliché Pierre BAZIN. 22 octobre 2013
Sochi : promenade du front de mer. Cliché Pierre BAZIN. 22 octobre 2013

Choisie pour être la ville d'accueil des Jeux Olympiques d'Hiver de 2014, Sochi est en fait une station balnéaire au climat méditerranéen, située sur les bords de la Mer Noire, au pied du massif montagneux du Caucase.

La présence humaine remonte à la Préhistoire, dès le VIème millénaire avant Jésus Christ. Colonisée par les grecs au VIème siècle avant notre ère, faisant partie intégrante de l'Empire Romain entre le Ier et le V ème siècle, puis de l'Empire Ottaman à compter de 1462, la région a finalement été enlevée aux turcs par les russes en 1829.

La fondation de la ville en elle-même, autour du fort Aleksandriya, remonte au 21 avril 1838. Il faudra ensuite attendre 1896 pour qu'elle prenne son nom actuel, en référence à une rivière locale.

Au tournant du XXème siècle, les habitations des pêcheurs vont laisser la place à la station balnéaire que nous connaissons aujourd'hui, avec la création de nombreux hôtels et villas privées, autour de l'actuel parc botanique.

Ratachée à la Géorgie de 1918 à 1920, Sochi devient définitivement soviétique en 1920.
Dans les années 1930, la cité continue de s'agrandir avec la construction de grands établissements de style néoclassique avec colonnades et frontons à la grecque que les russes appellent "sanatoriums". Ils accueillent les soviétiques les "plus méritants" qui reçoivent des billets de vacances de la part de leurs entreprises, casernes ou administrations.

Staline et les membres du bureau politique de l'Union Soviétique fréquentent également assidument la station balnéaire pendant l'été, sauf au cours de la Seconde Guerre Mondiale où la ville a été transformée en gigantesque hôpital militaire, soignant plus de 500 000 soldats de l'Armée Rouge.

Choisie en 2007 pour accueillir les Jeux Olympiques d'Hiver de 2014, la ville de Sochi est aujourd'hui le complexe balnéaire le plus important de Russie. Vladimir Poutine, qui dispose dans le quartier de Dagomys d'une datcha allouée par l'Etat, y séjourne régulièrement.

La plupart des 445 000 habitants de l'agglomération, qui comprend également les districts de Lazarevskoïe, Khosta et Adler, vivent du tourisme. Le territoire de Sochi s'étend sur 200 000 hectares, dont 30 000 sont des arboretums, des jardins botaniques et des réserves naturelles.

Sont notamment à voir le quartier de Svetlana, où se trouve les jardins botaniques du parc de Dendrariy, l'avenue Pouchkine et ses hôtels de luxe et la promenade du front de mer, qui s'étend sur plus de 2 km.

 

Vue prise depuis la station supérieure du téléphérique du parc botanique de Dendrariy montrant les nombreux immeubles modernes édifiés à l'occasion des Jeux Olympiques d'Hiver de 2014. Cliché Pierre BAZIN.
Vue prise depuis la station supérieure du téléphérique du parc botanique de Dendrariy montrant les nombreux immeubles modernes édifiés à l'occasion des Jeux Olympiques d'Hiver de 2014. Cliché Pierre BAZIN.
Typique de l'architecture néoclassique des années 1930, le Théâtre d'Hiver avec ses colonnades. Cliché Pierre BAZIN.
Typique de l'architecture néoclassique des années 1930, le Théâtre d'Hiver avec ses colonnades. Cliché Pierre BAZIN.
Sochi : le front de mer. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : le front de mer. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : le musée des Beaux Arts. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : le musée des Beaux Arts. Cliché Pierre BAZIN
Bien que l'époque soviétique soit désormais révolue, la statue de Lénine existe toujours et veille désormais sur les jeux des enfants. Cliché Pierre BAZIN
Bien que l'époque soviétique soit désormais révolue, la statue de Lénine existe toujours et veille désormais sur les jeux des enfants. Cliché Pierre BAZIN
Typique de la Russie et à l'instar de ce qui se fait par exemple à Paris sur le Pont des Arts, cette sculpture accueille les cadenas scellant l'amour des jeunes mariés. Cliché Pierre BAZIN
Typique de la Russie et à l'instar de ce qui se fait par exemple à Paris sur le Pont des Arts, cette sculpture accueille les cadenas scellant l'amour des jeunes mariés. Cliché Pierre BAZIN
Humour russe dans une boutique de souvenirs du front de mer avec ce tee-shirt moletonné à l'effigie d'un Vladimir Poutine toujours très souriant... Cliché Pierre BAZIN
Humour russe dans une boutique de souvenirs du front de mer avec ce tee-shirt moletonné à l'effigie d'un Vladimir Poutine toujours très souriant... Cliché Pierre BAZIN
Présents à tous les coins de rue, les chats de Sochi ne sont pas farouches ! Cliché Pierre BAZIN
Présents à tous les coins de rue, les chats de Sochi ne sont pas farouches ! Cliché Pierre BAZIN

Le parc de Dendrariy
En 1889, Sergueï Khoudekov (1837-1928), dramaturge-journaliste-éditeur et fondateur de "La Gazette de Saint-Pétesbourg" achète une propriété à Sochi. En l'honneur de son épouse, Nadejda, il fait aménager un parc de 15 hectares qui au fil des ans devient un magnifique parc botanique et arboretum. S'étendant aujourd'hui sur 49 hectares, ce parc a été nationalisé en 1922 et est devenu "Monument National" en 1974.

L'arboretum comprend plus de 1 500 espèces différentes d'arbres, dont 80 de palmiers, 76 de pins, 24 de cyprès, de nombreux cèdres et une multitude de végétaux subtropicaux très rares. Il est complété par des serres et par un aquarium regroupant les différents poissons que l'on trouve dans la Mer Noire.

L'aménagement du site se présente sous la forme d'un aprc à l'italienne avec des apports à la française et comprend des terrasses étagées ainqi que des statues et des vases de fonte que Monsieur Khoudekov avaient commandés en France.

Le parc, situé au n° 74 de l'avenue Kurortny, surplombe la Mer Noire, est vraiment magnifique et mérite assurément une visite. Un bon plan est de prendre le téléphérique jusqu'à la station supérieure et de redescendre ensuite tranquillement à pied.

Depuis la gare de Sochi, l'accès se fait par le bus 125. Compter environ 2 à 3 heures pour la visite.

Sochi : entrée du parc Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : entrée du parc Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : le parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : le parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : parc de Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : mosaïques au parc Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Sochi : mosaïques au parc Dendrariy. Cliché Pierre BAZIN
Ce chat du parc Dendrariy mêne une existence pour le moins agréable !
Ce chat du parc Dendrariy mêne une existence pour le moins agréable !

Les Jeux Olympiques d'Hiver de 2014


En 2007, la ville de Sochi a été choisie pour accueillir les Jeux Olympiques dHiver de 2014.

Ceux-ci se déroulent sur deux sites :

- Le Parc Olympique : situé en bord de mer à Adler, juste à la frontière avec la province géorgienne autonome de l'Abkhazie, il accueille notamment les épreuves de hockey sur glace, de patinage et de curling.

- la station de ski de Krasnaya Polyana : créée de toutes pièces, c'est elle qui est à l'origine des différentes polémiques qui entourent ces Jeux, notamment au point de vue de leurs coûts (plus de 37 milliards de dollars au lieu des 6,25 milliards estimés en 2009). En partant de rien, il a en effet fallu construire une ville ainsi que ses moyens d'accès, à savoir une route et une voie ferrée qui au prix d'importants ouvrages d'arts, ponts et tunnels, se frayent un chemin dans une vallée très étroite. C'est là que se déroulent toutes les épreuves de ski, de luge ou encore de bobsleigh.

Comment se rendre à Sochi
Pour se rendre à Sochi, le plus pratique est bien évidemment l'avion, un changement à Moscou étant obligatoire. Depuis Paris, Air France et Aeroflot assurent plusieurs vols quotidiens. De Moscou à Sochi, pour des questions de sécurité,  il est vivement reccomandé de privilégier Aeroflot qui disposent d'avions modernes et entretenus (notamment des Airbus A 320), ce qui est souvent loin d'être le cas de ses concurrents.

Mais l'amateur de chemin de fer pourra aussi être tenté de prendre le train, même si globalement cela est plus cher (compter au minimum 330 € pour un aller simple de Paris à Moscou et 200 € de Moscou à Sochi) et bien sûr beaucoup plus long.

De Paris, il existe un train direct au départ de la Gare de l'Est qui circule trois fois par semaine en hiver et cinq fois par semaine en été. Départ de Paris à 8h20 arrivée à Moscou à minuit le lendemain.

De Moscou à Sochi, il y a au moins un train direct quotidien, qui relie les deux villes, distantes de 1 738 km, en environ 24 heures. Depuis le 1er novembre 2013, il est composé de modernes voitures à deux étages.

Les billets peuvent être achetés directement depuis la France, via l'agence de voyage Discovery Trains. Site internet : www.discoverytrains.net, voir l'article à ce sujet dans la rubrique Les sites amis.

Attention, pour la Russie, l'obtention d'un visa est obligatoire, et pour ceux qui voyagent en train, il faut en plus un visa de transit pour la Biélorussie.

Le compagnon de voyage indispensable de tous les passionnés de chemins de fer.

Horaires des trains en France, en Europe et même au-delà !
A commander directement sur :

www.europeanrailtimetable.eu