LES TRAMWAYS DE KRASNODAR

Située à 1 500 km au sud de Moscou, au coeur de terres agricoles très fertiles constituant le grenier à blé de la Russie, la ville de Krasnodar compte 750 000 habitants, pour la plupart établis sur la rive droite du fleuve Kuban. Ancienne forteresse cosaque, il s'agit d'un noeud ferroviaire important donnant accès aux ports et aux stations balnéaires de la Mer Noire. Depuis 1900, Krasnodar est desservi par un important réseau de tramways, qui compte aujourd'hui 15 lignes.

Des origines françaises et belges
En 1886, 1887 et 1893, alors que la ville s'appelait encore Yekaterinodar, l'assemblée municipale reçoit trois propositions privées en vue de l'établissement de tramways hippomobiles. Mais après études des différents dossiers, celles-ci seront rejetées.

Il faudra finalement attendre le 10 juin 1897 pour qu'une concession soit accordée à une société française, la Compagnie Générale de Traction, concession qui sera transférée à la société belge "Compagnie de Traction et d'Electricité" le 3 mars 1898. Cette dernière recevra l'agrément Impérial le 1er juillet suivant, puis entamera les travaux de construction à compter du 17 septembre 1899.

L'inauguration des deux premières lignes interviendra le 23 décembre 1900. La ligne "Rouge", à double voie, a une longueur de 3,6 km et la ligne "Catherine", initialement à voie unique et donnant accès à la gare ferroviaire de Vladikavkar (aujourd'hui Krasnodar I) s'étendant sur 1,5 km.

Jusqu'à la Première Guerre Mondiale, le réseau se développe progressivement. En 1909, la Compagnie de Traction et d'Electricité passe dans les mains de la "Société Anonyme Belge des Tramways". Le 1er avril de la même année, cette dernière signe un accord avec la ville en vue de l'extension du réseau et de l'achat de matériel roulant. De nouvelles lignes sont créées en direction des faubourgs et celles existantes sont mises à double voie.

Le 11 novembre 1910, 24 motrices sont en circulation et un an plus tard, le parc comprend 53 motrices et 25 remorques. Parallèlement, en 1908, est créée la "Première Association Russe du tramway à moteur électrique Ekaterinodar - Pashkovskaya". L'ouverture de cette ligne suburbaine indépendante, ld'une longueur de 12 km, intervient le 6 avril 1912. Elle est exploitée au moyen de 6 motrices fonctionant avec un moteur au benzène, remisées dans le nouveau dépôt "Est", qui existe toujours en 2014. Elle sera rapidement mise à double voie, électrifiée et intégrée au réseau urbain, en deux étapes, le 27 décembre 1914 et le 3 août 1915.

Motrice ouverte construite en 1909. Photo gracieusement fournie par l'association STTS (site internet www.transphoto.ru)
Motrice ouverte construite en 1909. Photo gracieusement fournie par l'association STTS (site internet www.transphoto.ru)

Nationalisation et mise à voie large
A la suite de la Révolution de 1917 et à la prise du pouvoir par les Bolchéviques, la compagnie des tramways est nationalisée le 2 juin 1920 et fusionne avec la centrale hydro-électrique pour former le "Vodeltram". Au mois de décembre suivant, la ville est rebaptisée Krasnodar, nom qu'elle porte toujours aujourd'hui. Par ailleurs, à la suite de la guerre civile, certaines lignes sont définitivement fermées.

En 1926, le réseau est composé de huit lignes, parcourues par 36 motrices.

Quatre ans plus tard, l'exploitation des tramways retrouve son indépendance sous le label "Kraseltram". Il y a alors 57,2 km de lignes, sur lesquelles roulent 65 motrices et 19 remorques. A cette époque, les différentes lignes sont désignées par des noms : "Rouge", "Demetrius", "Prolétaire" ou encore "Pashkovskaya". En 1932, ceux-ci disparaîtront au profit des numéros 1 à 8.

Mais un problème majeur se pose : le réseau a été établi à voie métrique et il est de plus en plus difficile de se procurer des pièces détachées, tous les autres réseaux russes étant construits à l'écartement large de 1 524 mm.

La transformation du réseau débute en janvier 1934. En 1940, la compagnie, qui a de nouveau changé de nom pour s'appeler désormais "Gortramway", exploite un réseau à double écartement qui comporte deux dépôts :

- le dépôt "Nord", en fait situé près du centre-ville, qui comprend 29,6 km de lignes à voies large parcourues par 21 motrices et 20 remorques.

- le dépôt "Est", qui supervise les 23,8 km de lignes à voie métrique en y faisant circuler 34 motrices et 10 remorques.

Entre le mois d'août 1942 et le 13 février 1943, Krasnodar est occupée par l'armée allemande. Les tramways paient un lourd tribut avec la destruction totale de 2,2 km de voies, des deux dépôts, des ateliers et de la centrale électrique.

Le trafic reprendra progressivement à compter du 15 juin 1943. Mais il faudra attendre l'année 1946 pour un retour définitif à une exploitation normale.

La conversion du réseau en voie large, interrompue par la guerre, reprend en 1948 pour s'achever le 15 août 1950. A cette date, 6 lignes sont exploitées, au moyen de 38 motrices et 45 remorques.

Au cours des années 1950, la ville reçoit des motrices d'occasion, en provenance de Moscou et de Léningrad (Saint-Pétersbourg).

Les années 1960 seront marquées par l'arrivée de motrices modernes de construction entièrement métalliques, produites par KTM. De nombreux changements d'itinéraires et l'ouverture de plusieurs prolongements remodellent le réseau. Parallèlement, au début de l'année 1963, la première tranche du nouveau dépôt "Ouest" est ouverte, ce qui entraîne la fermeture du vieux dépôt Nord.

La décennie 1970 voit la livraison des motrices KTM-5 et les années 1980 seront celles de larrivée enn force des motrices tchécoslovaques Tatra T3, certaines d'entre-elles étant transférées en 1985-1986 depuis Grozny.

Motrice à voie métrique de type X construite en 1938, modifiée en 1950 pour la voie large de 1524 mm. Archives de la ville
Motrice à voie métrique de type X construite en 1938, modifiée en 1950 pour la voie large de 1524 mm. Archives de la ville

Le réseau actuel
En 1990, alors que l'on assiste à la chute de l'URSS, les tramways de Krasnodar fêtent leur 90ème aniversaire. Pour l'occasion, l'ancienne motrice X 1931 est restaurée et exposée devant le bâtiment administratif du dépôt Est.
A cette date, 10 lignes sont en exploitation et le réseau se développe sur 113,3 km. Il est alors parcouru par 157 motrices Tatra T3 et 111 motrices 71-605.

Malgré la situation économique qui se déteriore après la fin de l4union Soviétique, la ville réussit à mettre en service de nouvelles lignes et des prolongements, le 5 décembre 1994 puis le 28 décembre 1998.

Depuis cette date, la longueur du réseau s'est stabilisée et atteint aujourd'hui 123 km, ou pour être vraiment précis, 122 km 928 m et 7 cm !

Mais grâce au jeu des différents raccordements, le réseau est en constante évolution avec de nombreux changements d'itinéraires, des créations et  des suppressions de lignes. Ainsi, la longueur commercialement exploitée atteint le chiffre impressionant de plus de 350 km. De ce fait, il est courant de voir passer dans la même rue des tramways de plusieurs lignes, parfois jusqu'à 8 du côté du stade Kuban.

La dernière réorganisation a été effectuée le 8 avril 2013 avec la suppression de la ligne 1, la création de la ligne 15 et la circulation 7 jours sur 7 de la ligne 22.

Actuellement, le réseau des tramways a une fréquentation quotidienne moyenne de 275 000 voyageurs et comporte 15 lignes effectuant les parcours suivants :

- ligne 2 : Kompleks "Citi Tsentr" - Dekabristov, 21,794 km

- ligne 3 : Zapadnoje Depo - Dekabristov, 26,400 km

- ligne 4 : Kompleks "Citi Tsentr" - Tyulyayeva, 31,703 km

- ligne 5 : Solnechnaya - Vos'mogo Marta, 43,331 km

- ligne 6 : Dimitrova - Rozhdestvenskiy-Khram, 28,770 km

- ligne 7 : Zapadnoje Depo - Dimitrova, 29,784 km

- ligne 8 : Solnechnaya - Khladokombinat, 32,096 km

- ligne 9 : Khladokombinat - Vos-mogo Marta, 16,072 km

- ligne 10 : Khladokombinat - Tyulyayeva, 16,716 km

- ligne 11 : Vokzal Krasnodar I - Rozhdestvenskiy-Khram, 18,743 km

- ligne 12 : ligne circulaire Dimitrova - Dimitrova via l'Université, fonctionne uniquement dans le sens des aiguilles d'une montre, 7,000 km

- ligne 15 : Vokzal Krasnodar I - Solnechnaya

- ligne 20 : Dekabristov - Khladokombinat, 22,069 km

- ligne 21 : Rozhdestvenskiy-Khram - Solnechnaya, 27,732 km

- ligne 22 : Solnechnaya - Dimitrova, avec départ de ce terminus par l'est, via l'Université, dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, pour faire le pendant de la ligne 12, 22,654 km.

Selon les lignes, la fréquence moyenne est de 10 ou 20 minutes en semaine, et de 13 ou 26 minutes le week-end. Cela nécessite l'emploi de 206 motrices en semaine, dont 63 compositions doubles, et de 129 motrices les samedis et dimanches, dont 37 convois en unités doubles.les tickets s'achètent directement dans le tram, auprès de la receveuse et coûtent 15 roubles (0,38 €). Malheureusement pour les tramophiles, il n'existe pas de ticket à la journée.

 

Plan du réseau des tramways de Krasnodar, fourni par le site internet www.urbanrail.net, où manque la nouvelle ligne 15 et figure toujours l'ancienne ligne 1.
Plan du réseau des tramways de Krasnodar, fourni par le site internet www.urbanrail.net, où manque la nouvelle ligne 15 et figure toujours l'ancienne ligne 1.

Le matériel roulant
Le matériel roulant est abrité dans deux dépôts.

Le dépôt "Est" de Vostochnoye se trouve près de l'Université. Il a ouvert ses portes en 1912, pour la construction de la ligne suburbaine de Pashkovskaya et a été rénové et agrandi par trois fois en 1926, 1949 et 1964. Il exploite les lignes 4, 5, 8, 9, 10, 12, 20 et 22.

Le dépôt "Ouest" de Zapadnoje est situé au nord-ouest de la ville, au terminus des lignes 3 et 7. Il a ouvert ses portes en 1963, en remplacement du dépôt Nord et est spécialisé dans l'hébergmement des motrices Tatra. Il a en charge les lignes 2, 3, 6, 7, 11, 15 et 21.

On trouve les types de tramways suivants :

- Les Tatra T3SU pour "Motrice Tatra, troisième version, modèle Soviet Union" ont été construits par CKD à Prague dans les années 1980. La plupart de ces motrices ont été livrées neuves, à l'exception d'un lot de 39 unités, transférées en 19851986 depuis Grozny. A Krasnodar, c'est la version à trois portes qui est utilisée, avec circulation en solo ou en unités doubles, selon les besoins. Un processus de modernisation a débuté en 2009.

- Les motrices 71-605 sont également connues sous le nom de KTM-5M3 pour "cinquième version de motrice Kirov, troisième modernisation". Elles ont été construites à Kirov par Ust Katav (UKVZ). Certaines ont été livrées neuves à compter de 1976, tandis que d'autres sont arrivées d'occasion depuis Mozyr (1990), Rostov-sur-le-Don (1999) et Ryazan (2000). Elles circulent seules ou en doubles. Depuis 2010, elles sont en cours de modernisation (71-605-U).

- Les 71-608K ont également été fabriquées à Kirov par UKVZ. Elles sont plus confortables que les 71-605 et disposent d'un espace intérieur agrandi et de quatre portes d'accès, dont deux simples et deux doubles. Elles ont été mises ens ervice en 1994. Circulant à l'origine par deux, elles sont utilisées seules depuis 2001.

- Les 71-619K et 71-619KT ont été livrées à Krasnodar entre 2006 et 2010, toujours par UKVZ. Successeurs des 71-608, elles endiffèrent par la présence de nouvelles caisses, de vitres teintées, de nouveaux sièges, d'un poste de conduite ergonomique, d'une ventilation forcée et d'un système d'annonces sonores et visuelles. Elles circulent toujours seules.

- Les 71-623-01 et 02 ont été mises enservice entre 2010 et 2013. Elles possèdent des moteurs asynchrones et une section centrale à plancher bas.

- Les 71-407, sont très proches techniquement des 71-623. Vingt motrices ont été commandées à l'usine "Uraltransmash" de Yekaterinburg. Faisant partie de la gamme "Spectrum", leur livraison doit s'achever au début de l'année 2014.

 

Actuellement  le dépôt Est de Vostochnoye abrite les motrices suivantes :

- 226 à 236 : 71-608K, 1994

- 237 à 245 : 71-619KT, 2006 - 2007

- 246 : 71-623-01, 2010

- 247 à 258 : 71-623-02, 2011-2013

- 300 à 303, 305 à 326, 328 à 338 : 71-605, 1988-1990

- 339 : 71-605U, 1990

- 340 à 343 : 71-605, 1988

- 344 : 71-605U, 1990

- 345 à 347 : 71-605, 1988

- 351 à 353 : 71-605U

- 495 : 71-619K, 2010

- 500, 503, 505 à 508, 511 : 71-605, 1979-1980

- 513, 516, 525, 539, 557, 559 à 570, 573 à 582, 584 à 599 : 71-605, 1986-1987

- différents engins de service, souvent issus de la transformations d'anciens tramways : BB14, BB222, GM16, 17, 18, 20 et 21, D2, RS1, RT2, RT3, CB2, CB3, CB4, SG2 et 3 (chasse-neige), Y12 (voiture-école)

 

De son côté, le dépôt Ouest de Zapadnoje a en charge les motrices :

- 001, 002, 004 à 009, 012 à 020, 022 à 029, 031, 032, 034 à 045, 047 à 064, 067 à 075, 077 à 081, 083 à 090, 092 à 094, 096 à 110, 112 à 114, 117 à 125, 127, 129 à 150, 152 à 154, 156, 158 et 159 : Tatra T3SU. Les motrices 077 à 081, 083 à 086, 107 à 110, 112 à 114, 117 à 125, 127, 129 à 134, sont originaires du réseau de Grozny.
- 160 à 179 : 71-407, livraisons en cours

- engins de service GM23, SG4 (chasse-neige), Y10 (voiture-école).

Motrice 71-619KT N° 238 de 2006 sur la ligne 4, près du parc Gorki. 20 octobre 2013. Cliché Pierre BAZIN
Motrice 71-619KT N° 238 de 2006 sur la ligne 4, près du parc Gorki. 20 octobre 2013. Cliché Pierre BAZIN

Le réseau de Krasnodar peut être considéré comme étant particulièrement représentatif des tramways russes actuels : motrices simples, souvent utilisées en unités multiples, prépondérance de matériel ancien, modernisé ou non, système de tarificationrudimentaire faisant la part belle aux tickets vendus à l'unité, lignes se superposant sur des troncs communs pour éviter les correspondances, mixité de tronçons dans la rue et en sites propres.

Mais malgré des moyens financiers parfois limités, les tramways de Krasnodar rendent de grands services à la population locale et sont le plus souvent pleins. Et ils se modernisent peu à peu et continuent progressivement à se développer. Ainsi, plusieurs prolongements sont actuellement à l'étude pour accompagner l'extension de la cité :

- au nord de Solnechnaya vers le nouveau quartier de Parkoviy

- de Dekabristov vers Vostochno-Kruglikovskiy (ligne 2)

- création d'une branche vers le nord-est de l'agglomération depuis Nekrasova

- création d'une liaison vers l'aéroport à l'est de la ville (ligne 3)

 

Situé non loin de la Mer Noire et de ses stations balnéaires, les tramways de Krasnodar méritent assurément une visite de la part des tramophiles désireux de découvrir l'exploitation d'un réseau russe.

 

Pierre BAZIN

Avec l'aide de Svetlana EROKHINA pour l'important travail de recherche et des membres des sites internet russes www.kubantransport.info  et www.transphoto.ru pour toutes les informations et les clichés fournis lors de la préparation de cet article.

 

Toutes les photos ci-dessous

Le compagnon de voyage indispensable de tous les passionnés de chemins de fer.

Horaires des trains en France, en Europe et même au-delà !
A commander directement sur :

www.europeanrailtimetable.eu