Les petits trains du château de l'Ormet

Le château de l'Ormet et le "Jarditram".
Le château de l'Ormet et le "Jarditram".

Situé à Valignat dans le département de l'Allier, le parc du château de l'Ormet est parcouru par trois réseaux de trains de jardin, pour le plus grand plaisir des visiteurs séjournant dans les chambres d'hôtes de cette gentilhommière du XVIIIème siècle.

Le château de l'Ormet
L'Ormet se trouve dans le nord de l'Auvergne, dans la campagne bourbonnaise, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Vichy. Son origine remonte au début du XVIème siècle, lorsqu'il s'agissait d'un poste de gué avancé du château voisin de Veauce. Le bâtiment actuel date du XVIIIème siècle et se présente sous la forme d'une gentilhommière dont le toît à double pente et la structure rectangulaire massive sont typiques du Bourbonnais.

La famille Laederich, qui vivait alors à Paris, a acheté la propriété en 1934 pour en faire sa résidence d'été avant d'y habiter en permanence à compter de 1950, une fois les réparations des dégats causés par les allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale terminées.

Traît de caractère partagé par Georges Laederich, puis par son fils Pierre, le propriétaire actuel : la passion des trains.

Concrètement, cela s'est traduit par la réalisation d'un atlas ferroviaire qui fait toujours référence pour le premier et par la création de la revue Connaissance du Rail pour le second.

Quant au parc du château, il est aujourd'hui parcouru par trois réseaux de trains de jardin à traction électrique.

Août 2012. Train radiocommandé, "Jarditram" et dans le fond automotrice à voie de 60 cm, sillonnent le parc du château.
Août 2012. Train radiocommandé, "Jarditram" et dans le fond automotrice à voie de 60 cm, sillonnent le parc du château.

Le circuit à voie de 89 mm
Les premiers projets de réseau ferroviaire ont été élaborés en 1959. L'idée est alors de réaliser un circuit de trains miniatures à l'écartement de 89 mm. Les premiers rails sont posés en 1961 et depuis, aux beaux jours, les trains radiocommandés, de construction entièrement artisanale et évoquant le chemin de fer de Saint-Gervais-les-Bains à Chamonix et Vallorcine, circulent sur un parcours qui au fil des ans a connu de nombreuses modifications et extensions. Pour l'anecdote, quand sa fille était petite, Pierre Laederich s'était même amusé à bricoler un "skaterail" grâce à une planche à roulettes dont les les roues classiques avaiient été remplacées par des essieux ferroviaires !

En août 2012, le jeune Yannis, alors âgé de 5 ans, effectue une manoeuvre de précision, pour raccorder cette automotice à une rame de voitures à plateformes extrêmes.
En août 2012, le jeune Yannis, alors âgé de 5 ans, effectue une manoeuvre de précision, pour raccorder cette automotice à une rame de voitures à plateformes extrêmes.
Août 2012. Rame voyageurs du train à voie de 89 mm.
Août 2012. Rame voyageurs du train à voie de 89 mm.

Le Jarditram
Construit à l'écartement de 184 mm, le "Jarditram" est un train sur lequel on peut s'assoir afin de faire, comme son nom l'indique, le tour du jardin. Conçu en 1990, il faudra cependant attendre jusqu'en 1999 pour que la première boucle soit mise en service. Depuis, le tracé n'a cessé de se développer au point de faire le tour de la propriété.

Côté matériel, les voyageurs ont le choix entre un locotracteur de type "boîte à sel" et une locomotive reproduisant une machine diesel BB 63000 de la SNCF. Le fonctionnement se fait grâce à des batteries que l'on recharge entre chaque utilisation.

Et pour les enfants, il existe désormais un "vélorail" constitué d'un vieux vélo dont les roues d'origine ont été remplacées par un bogie ferroviaire à l'avant et par un essieu à l'arrière.

En avril 2014, Yannis conduit la BB 63000 et croise la ligne à voie de 60 cm, suivi de près par le propriétaire des lieux, Pierre Laederich.
En avril 2014, Yannis conduit la BB 63000 et croise la ligne à voie de 60 cm, suivi de près par le propriétaire des lieux, Pierre Laederich.
Cette fois-ci aux commandes de la "boîte à sel", Yannis passe à travers les sous-bois du parc.
Cette fois-ci aux commandes de la "boîte à sel", Yannis passe à travers les sous-bois du parc.
En avril 2014, le chien Arlequin pose pour la postérité devant la boîte à sel et la BB 63000 du Jarditram, tandis que les conducteurs arborent fièrement leurs casquettes de parfaits cheminots !
En avril 2014, le chien Arlequin pose pour la postérité devant la boîte à sel et la BB 63000 du Jarditram, tandis que les conducteurs arborent fièrement leurs casquettes de parfaits cheminots !
Surpris par l'arrivée du train, ce chat qui paressait un peu trop près de la voie, prend la fuite quand le jeune Yannis arrive avec la boîte à sel.
Surpris par l'arrivée du train, ce chat qui paressait un peu trop près de la voie, prend la fuite quand le jeune Yannis arrive avec la boîte à sel.
Après les chats, les chiens ! Notre ami Arlequin, qui ne dédaigne pas à l'occasion faire un petit tour de train, passe avec dédain devant la BB 63000 conduite par son maître qui doit freiner pour ne pas le heurter.
Après les chats, les chiens ! Notre ami Arlequin, qui ne dédaigne pas à l'occasion faire un petit tour de train, passe avec dédain devant la BB 63000 conduite par son maître qui doit freiner pour ne pas le heurter.
Le nez dans le guidon ! Grâce au vélorail Yannis se prend pour un coureur du Tour de France et pédale "à fond les wagons" vers la victoire !
Le nez dans le guidon ! Grâce au vélorail Yannis se prend pour un coureur du Tour de France et pédale "à fond les wagons" vers la victoire !
Bon, de temps en temps, cela déraille mais rien de bien grave.
Bon, de temps en temps, cela déraille mais rien de bien grave.

La voie de 60
Plus ancien que le Jarditram puisque les premiers rails ont été posés en 1986, la ligne à voie de 60 cm, longue d'environ 500 m, relie depuis 1991 le château à la route départementale 183. Là encore, il a été entièrement construit par Pierre Laederich, qui a récupéré les rails dans une ancienne carrière et réalisé de toutes pièces le matériel roulant, fonctionnant grâce à des batteries et dont les commandes de traction ont été récupérées sur d'anciens métros Sprague de la RATP !

Les premières années de circulation, il existait un service régulier afin d'emmener les enfants de Pierre et de son épouse Patricia jusqu'au car scolaire. Mais attention, le matin il fallait être à l'heure, car les retardataires ayant tendance à traînasser au réveil n'étaient pas attendus et étaient alors obligés de courir pour rejoindre leur car.

Aujourd'hui la plupart des circulations servent à promener les clients des chambres d'hôtes et les amis de la famille Laederich. Mais il existe également une rotation marchandises hebdomadaire pour les ordures ménagères et des trains de service pour aider à l'entretien du parc, notamment en automne pour le ramassage des feuilles mortes.

Par une belle journée de printemps, en mai 2013, Pierre Laederich et la chienne Colombine au terminus de la D 183 du chemin de fer à voie de 60 cm
Par une belle journée de printemps, en mai 2013, Pierre Laederich et la chienne Colombine au terminus de la D 183 du chemin de fer à voie de 60 cm
Le locotracteur à voie de 60 cm Y-03 de la "CTO" (Compagnie des Tramways de l'Ormet) stationne dans le parc de la propriété.
Le locotracteur à voie de 60 cm Y-03 de la "CTO" (Compagnie des Tramways de l'Ormet) stationne dans le parc de la propriété.

Pour voir les trains
Il est tout à fait possible d'emprunter les trains du château de l'Ormet, mais à une condition : il faut résider dans l'une des quatre chambres d'hôtes proposées par Patricia et Pierre Laederich depuis l'an 2000 entre la mi-avril et la mi-novembre. Toutes offrent une belle vue sur le parc, où les plus chanceux pourront parfois apercevoir un chevreuil au petit matin et par beau temps admirer au loin le Puy-de-Dôme.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans la rubrique bonnes adresses de ce site ou directement sur le site internet www.chateaudelormet.com

 

Texte et photos : Pierre BAZIN avec l'aide précieuse de son fils Yannis pour la conduite des trains.

 

Le compagnon de voyage indispensable de tous les passionnés de chemins de fer.

Horaires des trains en France, en Europe et même au-delà !
A commander directement sur :

www.europeanrailtimetable.eu